2018 a plutôt bien commencé.

J'ai repris tranquillement la course à pied en mai 2017, 2 mois et demi après l'accouchement de mon 2ème loulou (avec l'aval de ma kiné après la réeducation du périnée). Ma première sortie de reprise le 12 mai 2017, je rechausse mes baskets avec grand plaisir et avec mon loulou dans la poussette 3 roues (dans les rues d'un petit village de campagne pour éviter les secousses pour que bébé ne ressentent aucun désagrément dans sa nacelle bien installé confortablement).

J'ai couru 3 courses officielles en fin d'année 2017, et me revoilà partie dans des objectifs de dingue comme au temps jadis d'avant grossesse (je pensais que ca me calmerait mais non en fait, c'est même pire qu'avant !!). 2017 comptabilise 626 km en 63 sorties.

Janvier je cours 111 km en 10 sorties.

Le 1er défi de l'année était de refaire un semi marathon, j'avais l'envie de me rapprocher de mon meilleur chrono sur cette distance qui était de 1h52min56 en 2015. Mon chéri qui n'en avait jamais couru un, voulait également se tester sur cette distance, alors voila nous avons choisi Paris pour cette occasion. Mais sans vraiment savoir de quoi j'étais capable quant à l'allure à adopter, on a fait un test sur 10km (Les foulées de Vincennes), qui se déroulait 1 mois pile avant le semi. Je pars dans l'idée de partir sur une allure d'un peu plus de 12 km/h et de voir comment ca se passe. Se fut dur mais je parviens à tenir la cadence et je suis plus que ravie de faire 47min11 (pour 9,8 km de distance totale à ma montre), j'étais complétement bluffée d'avoir pulverisé mon meilleur chrono sur 10 km (52min10 en 2016), et je suis super fière.

les foulées de Vincennes

Après cette course, je me dis que je peux tenter mon meilleur chrono au semi, tout est possible. Février se termine avec 138 km en 12 sorties.

4 Mars 2018. Le jour du semi arrive. Il pleut, il fait froid mais je suis motivée plus que jamais. Je termine la course en 1h45min30. Moi qui pensait qu'avec la grossesse je ne retrouverais peut être pas mon meilleur (petit) niveau d'avant et bien je suis étonnée de voir que finalement avec persévérance on peur arriver à beaucoup de chose.

dossards semi marathon paris

La semaine suivante, je participe à la Meldoise, une course de 7km 100% féminine (une course solidaire pour le cancer). Il avait plu énormement la veille, toute cette eau ajoutée aux inondations des semaines précédentes (qui avaient déjà pas mal affecté le parc et les environs) n'arrangent rien, le parcours est bien trempé. Une course top et très bien organisée, avec une bonne ambiance.

La Meldoise

Fin Mars mon chéri veut participer à un trail pas très loin de chez nous, et il veut faire la grande distance (28km). J'hésite et décide de ne pas faire cette course, ca me tente pas plus que ca. Mais il me propose de courir ensemble en mode cool sortie longue, alors nous voila parti au trail de l'Aubetin. J'ai finalement adoré y participer, le parcours était très sympa et on s'est bien amusé. Et à ma grande surprise je fini 1ère féminine, le top, alors certe nous étions que 11 femmes mais je ramène une coupe à la maison !! Mars comptabilise 142 km en 11 sorties.

trail de l'Aubetin

Avril on augmente la distance et au programme en fin de mois, le Trail du Tacot Briard, 33km de prévu. Je connais un peu la course pour y avoir participé 2 fois (en 2015 : 30km et 2016 : 66km). J'ai un peu subi la course, pas trop en forme ce jour là (note pour plus tard, essayer d'éviter les fêtes d'anniversaire la veille qui une fois de retour à la maison se prolonge par une nuit blanche du loulou n=°2), y a des jours sans et on fait avec. Néanmoins c'est toujours un plaisir de courir là bas, et en plus l'organisation propose une garderie pour les enfants (dont on en a profité pour la première fois), et ils se sont super bien amusés (dixit ma fille), elle regrettait de partir quand nous sommes allés les récupérer, "vous avez déjà fini" qu'elle nous dit !! (je remercie de nouveau la garderie pour leur bon service, j'avoue que je stressais pas mal). Avril se termine avec 133km en 8 sorties.

Trail du Tacot Briard

Mai fait ce qu'il te plaît, je participe seule à un trail Entre Dhuis et Marne (mon chéri garde tranquillement les enfants à la maison pendant que maman court !!). Je prends le départ du 22 km, et un podium à la clef je fini 2ème féminine et 1ère dans ma catégorie. Je n'en reviens toujours pas. Le parcours était sympa mais il faisait bien chaud et le long de la marne ça cognait bien.

Entre Dhuis et Marne

Les semaines défilent et ne se ressemblent pas, le dimanche suivant c'est au tour du Trail de la Crapahute. Il y faisait bien plus frais, une pluie fine par moment, et un bain de boue comme jamais je n'avais vécu auparavant (et pourtant le trail des tranchées en 2015 était bien fournit en boue). Je garde malgré tout un super souvenir de cette course, mon chéri était parti devant et moi je me débrouillais comme je pouvais, en mode galérienne. J'ai bien cru ne pas réussir à grimper une côte (même avec les cordes mis à disposition) tellement ca glissait, avec du recul j'en rigole encore. Mai : 195km en 13 sorties.

Trail la Crapahute

Et pour terminer l'article avec Juin, au début du mois je participe au Trail du Pays de l'Ourcq (35 km) sous une forte chaleur. Les derniers kilomètres fut très dur le long du canal, quand tu penses que l'arrivée est proche mais que tu découvres que finalement il te reste un peu plus d'1km encore à faire. Mais j'ai eu la chance de finir 2ème dans ma catégorie et de ramener une nouvelle jolie coupe à la maison (je vais finir par y prendre goût au podium !!)

Trail du Pays de l'Ourcq

Et on finit le mois de Juin avec le Trail Roc la Tour, long de 54km avec ses 2800 m de dénivelés positif. Dont vous trouverez le compte rendu de la course ainsi que plusieurs photos sur le blog ou en suivant le lien suivant. Juin : 195 km en 11 sorties.

Roc la Tour 54km - Cel_in_run

L'inscription étant faite depuis quelques mois, le 23 juin 2018 nous prenions la direction avec mon chéri vers les Ardennes (2h30 de route de notre Seine et Marne). A la base nous voulions prendre la route le matin même, mais se lever à 3h du matin pour arriver à temps et s'enquiller 54km, notre raison nous a fait dormir à Charlevilles-Mézières la veille.

http://celinrun.canalblog.com

 

Le 2ème semestre est encore un peu vague dans ma tête, des envies de courses mais rien de décider, à part la Saintelyon (début décembre) puisque l'inscription est déjà engagée (j'ai une revanche personnelle à prendre sur cette course, ça passe ou ça se termine encore au poste médical !!).

 

N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter, d'autres articles arrivent très bientôt. Sur ceux je vous souhaite une excellente journée ou soirée ou nuit !!