L'inscription étant faite depuis quelques mois, le 23 juin 2018 nous prenions la direction avec mon chéri vers les Ardennes (2h30 de route de notre Seine et Marne).

A la base nous voulions prendre la route le matin même, mais se lever à 3h du matin pour arriver à temps et s'enquiller 54km, notre raison nous a fait dormir à Charlevilles-Mézières la veille. Et c'était bien mieux ainsi.

IMG_8719
Dossards récupérés le soir même dans la petite ville Les Hautes Rivières, je réalise que j'ai oublié mes épingles pour l'accrocher (à chaque course j'oublie quelque chose). Nous avons eu le droit à un bon fou rire quand je demande sur place s'ils en ont pas et que la gentille bénévole me regarde bizarrement en me demandant "mais pourquoi je n'avais pas de porte dossard" (l'impression de passer pour une touriste !!). Heureusement un autre gentil bénévole en a trouvé dans un bureau du gymnase, ouff !! Il nous reste plus qu'à rejoindre l'hôtel, manger et essayer de bien dormir, mais c'était sans compter sur ma petite tête qui avait oublié à la maison le petit déjeuner d'avant course. Et nous voilà parti taper un sprint dans les rues de Charlevilles-Mézières à 21h45 pour aller faire quelques courses au carrefour market qui fermait à 22h. Pain, confiture, thé. 2éme ouff !! Cette fois-ci au dodo.

Le matin de la course, réveil à 6h pour se préparer, manger et rejoindre le départ de la course prévue à 8h. Les parkings étaient très éloignés du site, mais des navettes tournaient régulièrement et aucun problème pour être à l'heure.

Le départ est donné, avec mon chéri nous partons en fin de peloton, avec du recul et si cela était à refaire, vu les quelques bouchons rencontrés dans les premiers kilomètres, on ne partirait pas si loin la prochaine fois.

Mais la course se passe pas trop mal, le parcours est super sec et plutôt technique (j'ose même pas imaginer si la pluie s'était invitée à la course, glissade et chute assurées). On papote avec les traileurs qui nous entourent, j'adore cet état d'esprit ou beaucoup de monde partage facilement grâce à cette même passion. On enchaîne les montagnes russes et la je réalise que je ne regrette pas du tout d'avoir acheté des bâtons trail que j'ai reçu à peine 10 jours avant la course. Je vois quelques personnes déjà en difficulté dans les premières montées, et je pense que sans les bâtons j'aurais fini en grande souffrance également. Un bénévole avec qui on discutait et qui rejoignait un ravito nous met un petit coup de stress vers le 15 km en nous mettant en garde avec la barrière horaire de Bogny sur Meuse (27km) qui était à 5h15 de course, et nous dis aussi de garder du jus pour le mur du 30ème km. On accélére un peu pour ne pas arriver en retard, et finalement nous y arrivons au bout de 4h15 de course et on se dit qu'on s'est mis bêtement la pression pour rien.
J'ai tellement relâché la tension au ravito que mes jambes ont du mal à avancer après. J'ai un passage à vide qui dure pas loin de 2h, j'avance mais c'est la tête qui a pris le contrôle, je n'oublie pas de bien m'hydrater et manger. Et au 30ème kilomètre c'est bien un mur que nous devons grimper, les montagnes russes toujours et encore, les paysages sont superbes, la forêt est belle, les monotraces agréable,  on profite également des panoramas quand on est à découvert des bois. 
On finit la course en 9h15 de course, ravie d'avoir partagé cela avec mon chéri (qui lui avait la patate tout du long bien plus que moi).

IMG_8724

FullSizeRender

IMG_8750

Je ne connaissais pas du tout les Ardennes. Le parcours avec ses 2800m de dénivelés positif pour 54km, n'a rien a envié aux courses de montagnes, cela est tout de même bien exigent. Les températures étaient idéales, 20°C au max de la journée et soleil, le top pour profiter pleinement de la course. Et beaucoup de passages dans les bois pour rester au frais, mine de rien le soleil était bien présent.

IMG_8753

IMG_8762

2 originalités que j'ai beaucoup aimé sur le parcours : le passage dans l'usine de Bogny sur Meuse (ravito du 27ème kilomètre), et le passage dans le Semois pour rejoindre l'arrivée 300m plus loin (je n'avais qu'une hâte y faire trempette !!).

IMG_8751

IMG_8761